Témoignage de Régine

Séance d'hypnose surréaliste !

Régine
Je suis costarmoricaine. En fin d'année 2017, je suis venue à Rennes pour un examen médical. Avant de prendre le train du retour, j'avais le temps de déjeuner près de la gare. Je ne savais pas qu'en entrant dans cette brasserie rennaise, je vivrais ma première séance d'hypnose. Peu de temps après moi, un jeune homme s'est installé sur la table à côté. Assez rapidement, nous avons discuté de tout et de rien. Non, plutôt de choses qui m'intéressent comme les médecines alternatives. Je me surprends encore à réaliser comment j'en suis venue à lui parler très simplement de moi et de mes préoccupations. Il avait une capacité d'écoute et de discernement incroyable. Il me propose alors de tenter une séance d'hypnose !  Là, au milieu d'une brasserie ! Incroyable, surréaliste !  C'est alors "tempête sous crâne" pour moi comme je dis quand je suis face à des choix presque impossibles. Je tourne autour du pot, j'essaie de retarder ma réponse. Mais le temps presse, il doit retourner à ses activités et moi prendre mon train ! J'hésite encore et encore, tiraillée entre l'envie de tenter quelque chose de nouveau et la trouille (de je ne sais trop quoi !) Et puis, il me dit " Au moins, maintenant, tu sais que tu as le choix ".   Il le dit avec une simplicité telle que je comprends, ou plutôt je ressens qu'il ne veut pas me convaincre. A ce moment là, je me sens entendue, respectée, en confiance. En fait,  il me met devant mes responsabilités ! exercice parfois difficile pour moi. J'ai dit "oui" . Vingt minutes ont dû s'écouler avant que je ne sorte de la brasserie, calme et sereine. Les bruits des travaux de la gare de Rennes ne sont plus assourdissants  mais font partie du paysage; la foule  ne me gêne plus. Je regarde les gens avec à la fois détachement et contentement. Je me sens bien. Cet état a duré une bonne semaine et puis la vie "ordinaire" a repris son cours avec ses hauts et ses bas. Quand je suis dans la zone du bas, l'idée de l'hypnose me revient. La séance avec Fabien dans la brasserie près de la gare de Rennes était la première. Je suis convaincue que ce n'est pas la dernière. Mais me déplacerais-je jusqu'à Vannes alors qu'il y a des hypnothérapeutes près de chez moi ? Car j'ai toujours une question : "Est-ce l'hypnose en tant que telle qui m'a permis d'accéder à cet état de sérénité ou la rencontre avec Fabien ?". Sans doute les deux; au delà de la maîtrise de la technique, Fabien possède, a mes yeux, des qualités humaines et relationnelles rares.  Quoiqu'il en soit, je n'oublierai jamais ce moment du 4 décembre 2017 qui m'a fait croiser le chemin de Fabien : la bonne personne au bon moment ! Merci encore Fabien et longue route.
Régine, le 15 juil. 2018

Voir tous témoignages