L'hypnose thérapeutique

Quelles sont les différences avec l'hypnose que l'on voit à la télé ?

L’hypnose est associée aux clichés les plus grossiers, il est temps d’en savoir plus !

L'hypnose de spectacle a pour but le divertissement. Elle se doit d’être visuelle, c’est pourquoi elle est souvent impressionnante. L’hypnotiseur de spectacle est directif et la mise en scène laisse penser qu’il a un véritable pouvoir surnaturel sur “l’hypnotisé”. On est bien loin de la réalité, mais “ça fait le show” comme on dit.

De son côté, l’hypnose thérapeutique est un outil d’aide au changement. Un outil puissant, mais il s’agit en réalité de la puissance du consultant (j'utilise le terme de "consultant" que je préfère au terme "client"). Le rôle de l’hypnothérapeute, par son savoir-faire, est juste d’amener le consultant à activer cette puissance et de l’accompagner vers le changement désiré.

J’utilise principalement l’approche ericksonienne qui est permissive contrairement à l’hypnose de spectacle. Vous vous posez peut-être la question : en hypnose ericksonienne, pas question d’hypnotiser par le regard comme on voit à la télé. L’état d’hypnose est induit par des suggestions que le consultant veut bien accepter.

Qu’est ce que l'état d'hypnose ?

L’état d’hypnose est un état naturel. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais vous êtes en état d’auto-hypnose toutes les ½ heure environ. Vous savez, c’est quand vous êtes “dans la lune”, le regard fixe, plongé dans votre monde intérieur.

En séance, je vous accompagne de façon à induire chez vous un état d’hypnose, qui est en fait toujours un état d’auto-hypnose. Chaque état d’hypnose est unique et personnel et je m’adapte aux évènements tout au long de la séance.

Contrairement aux croyances populaires, l’état hypnotique n’est pas un état de sommeil. Loin de l'inconscience, il s’agit en réalité d’un état d’hyperconscience.

On parle d’état de “conscience modifié”. Cela veut dire que les perceptions changent : on se plonge de plus en plus à l’intérieur de soi et on est encore plus présent en soi.

En quoi cela peut-il m'aider ?

L’état hypnotique ouvre la porte de l’inconscient. Et l’inconscient est un vivier infini de ressources insoupçonnées. Autant dire que cela est très utile à un changement ou à un apprentissage ! Le champ des possibles s’en trouve élargi et des solutions peuvent émerger facilement.

Dans cet état d’hypnose, l’égo est plus diffus, voir absent et les émotions et le ressenti prennent plus de place. Cela permet de vivre un moment particulier et ainsi de se ressourcer. L’hypnose ne nous change pas mais, nous changeons en état d’hypnose. Le monde perd sa solidité apparente et devient malléable pour permettre le changement.

Le champ d’application est infini : confiance en soi, insomnie, peur, colère, état dépressif, stress, addiction (tabac, drogue...), troubles alimentaires (gestion du poids), phobie, acouphènes, douleurs chroniques, apprentissage, concentration, performance sportive, atteinte d’un objectif personnel ou professionnel, difficultés sexuelles, énurésie, etc.

Pourquoi ça marche ?

Cela marche, car en état hypnotique vous êtes illimité. Les résistances sont contournées, des portes encore inconnues s’ouvrent, bien au-delà de votre état de conscience habituel. Des “miracles” deviennent alors possibles et prennent parfois des formes inattendues. De belles surprises en somme.

L’état d’hypnose demande parfois un certain entraînement avant d’être pleinement vécu et je vous accompagne pour cela.

L’hypnose agissant au niveau inconscient, les changements sont parfois instantanés. Et parfois progressifs, se déployant dans les heures, jours et semaines à venir. Comme ci cela infusait ou incubait gentiment.

Ce qui est amusant, c’est que le changement s’installe parfois à notre insu. On le découvre “en retard”. Je pense par exemple à une consultante qui avait une phobie de l’eau froide et qui a pris plusieurs douches avec une chaudière défectueuse avant de réaliser que sa phobie était du passé... ! Dans le même genre, ce sont parfois les proches qui font remarquer les changements.

Bien sûr, parfois cela ne marche pas. L’hypnose n’a pas la prétention d’être systématiquement efficace. D’autre part, je ne suis pas parfait, je fais juste de mon mieux. Quand quelque chose ne marche pas, il faut simplement le reconnaître, en tirer les enseignements et modifier l’orientation de l’accompagnement.

Est-ce que c’est magique ?

Il est vrai que suite à une séance, quand le consultant vit un changement instantané, il y a une forme de magie. Et on peut se laisser rêver à cette idée, pourquoi pas après tout.

Néanmoins, l’induction d’un état hypnotique et l’accompagnement thérapeutique sont des choses qui s’apprennent. Les mécanismes physiologiques à l'œuvre dans l'hypnose ont été étudiés scientifiquement et son efficacité a été démontrée dans de nombreux domaines. Il y a bien sûr une part d'intuition chez le praticien qui est fortement utile, mais la vraie magie, si on veut en voir une, se passe dans l’inconscient et le corps du consultant. Néanmoins, certains disent que l’accompagnement par l’hypnose est une forme d’art et j’avoue que j’aime cette vision poétique.

Un hypnothérapeute n’est pas un médecin et n’a pas intrinsèquement le pouvoir de soigner. Son rôle est de guider le consultant pour l’aider à trouver en lui les ressources de son changement. 

Est-ce que je perds le contrôle ?

Contrairement à l’idée reçue qui est d’associer l’état hypnotique au sommeil, l’hypnose est en fait un état où vous êtes actif. Si d’aventure quelque chose ne vous plaisait pas pendant une séance, vous pourriez choisir de l’ignorer. Il est important de savoir que les suggestions de l’hypnothérapeute ne peuvent pas aller contre les valeurs du consultant.

Dans un état de transe hypnotique, si on vous demandait de voler un portefeuille, vous ne le volerez pas. À moins que ce soit dans un contexte ludique... Ou que le vol soit en accord avec vos valeurs. Ce genre de suggestion n’a de toute façon aucune place dans mon cabinet, rassurez-vous !

De plus, les séances sont enregistrées, cela a de quoi rassurer. Cela vous permet de refaire les séances chez vous pour renforcer le travail réalisé.

Est-ce que je vais me souvenir de la séance ?

Le temps passe différemment en état d’hypnose, 1h pourrait sembler 5 minutes. En sortie de séance, les souvenirs seront parfois nébuleux. Et c’est une bonne nouvelle : cela permet au conscient de ne pas interférer avec le travail effectué par l'inconscient. Néanmoins, si il y a quelque chose d’important qui s’est produit durant la séance dont vous devriez vous souvenir consciemment, vous vous en souviendrez.

Comment se passe une séance ?

Après des échanges pour établir le contact, j’identifie avec le consultant toutes les informations utiles pour définir précisément son objectif et préparer l’accompagnement.

Je m’assure toujours de la pertinence de mon accompagnement avant de commencer la pratique de l’hypnose. Le cas échéant, je peux réorienter le consultant vers un autre spécialiste (par exemple, s'il me semble que la piste médicale n’a pas été explorée suffisamment ou simplement que cela sort de mon champ de compétences).

Une fois l’entretien initial ou de suivi effectué, j’accompagne le consultant dans état de transe hypnotique unique et personnel. Dans cet état, je le suis et le guide pour qu’il active ses ressources intérieures utiles aux changements souhaités. C’est dans cette phase que les changements de perceptions commencent/arrivent et que les solutions surgissent de façon inconsciente.

Après la séance et les jours qui suivent, les graines semées au niveau inconscient vont pouvoir continuer de germer. Dans cette même optique, je fais régulièrement des prescriptions de tâches pour renforcer le travail jusqu’à la prochaine séance.

Combien de temps dure une séance ? Et cela coûte combien ?

La première séance peut durer jusqu’à 1h30. Les suivantes entre 45 minutes et 1h. Le tarif est de 60€ par séance, payable par chèque ou en espèce. Je n’ai pas de terminal pour les cartes bancaires actuellement.

“Thérapies brèves”, c’est-à-dire ?

Et en tant que spécialiste en thérapies brèves, je suis sensible au temps : rarement plus de 3 séances sont nécessaires.

Est-ce que cela marche à chaque fois ?

Bien sûr que non. Mais pour ce qui est des données chiffrées, le taux de réussite pour l’arrêt du tabac par exemple est de 70% avec l’hypnose contre 23% pour les médicaments et 7% avec un tabacologue.

Parfois, je peux ne pas être le bon interlocuteur pour vous ou votre demande peut sortir de mon champ de compétence, tout simplement. Dans ce cas, je tâcherai de vous orienter au mieux vers un autre praticien.

Comment prendre rendez-vous ?

Vous pouvez m’appeler au 06 50 37 97 28. Je vous accueille du lundi au vendredi jusqu'à 19h et le samedi matin.

D’autres choses à savoir ?

Il est utile de noter que mon but est de vous accompagner vers le changement. Je ne pratique pas d’analyses comme un psychanalyste par exemple.

D’autre part, il a été démontré que les souvenirs peuvent être des “reconstructions” et pas des faits véritables. Donc si votre but est de retrouver dans votre inconscient un souvenir passé, ne venez pas me voir.

Se rencontrer